Requin leopard (Triakis semifasciata) - © P. BINCTEUX-NAUSICAANOM COMMUN : requin léopard, virli léopard

NOM ANGLAIS : leopard shark

NOM LATIN Triakis semifasciata ou semifasciatus

FAMILLE Triakidae

Biomimétisme : tout est bien dans le requin, ce champion multi inspirations. Revêtements anti-bactériens, hydro/aerodynamiques, anti-fouling ont pris pour modèle les particularités de la peau tandis que la forme de ses ailerons a donné naissance aux "sharklets", des ajouts aux ailes des avions qui améliorent la stabilité et l’utilisation du carburant. Enfin, la forme de sa queue a inspiré la création d’une hydrolienne.

Dans l’exposition : les requins léopards de Nausicaa sont visibles au Bassin Californien, espace  n° 6. 

Distribution : présent sur près de 6 000 km de la côte Ouest du continent américain, de l’Oregon au golfe de Californie (Mexique).

Lieu de vie : benthique c’est à-dire près du fond. Il vit sur les fonds sableux, rocheux et les forêts de kelp, dans les eaux tempérées froides, jusqu’à environ 100 m de profondeur. On peut le croiser en banc ou en association avec d’autres espèces de requins comme les émissoles ou les aiguillats.

Alimentation : constituée de petits poissons osseux (anchois, harengs, gobies, poissons plats) et leurs œufs, de jeunes poissons cartilagineux (raies-guitares, raies chauve-souris, émissoles), de crustacés (crabes, crevettes), de mollusques (bivalves, céphalopodes), de vers. Ces requins sont des opportunistes qui aspirent leurs proies davantage qu'ils ne mordent.

Reproduction : ovovivipare; c’est-à-dire que les œufs éclosent à l’intérieur du ventre de la femelle. Cette dernière donne naissance à 4 à 36 juvéniles mesurant environ 20 cm. La durée de la gestation est d'environ un an.

Taille : en moyenne entre 1 m et 1,29 m avec un record de 1,98 m pour un mâle. La croissance est lente.

Menaces et mesures de protection : le requin léopard dispose du statut LC (préoccupation mineure) évalué par l’UICN. Cela signifie que l'espèce n'est pas menacée actuellement.
http://www.iucnredlist.org/details/39363/0

Cependant la faible vitesse de croissance et les mœurs sédentaires de cette espèce rendent certaines populations facilement victimes de surpêche. L'état de Californie a pris dans les années 90 des mesures visant à limiter les quantités pêchées, de manière à assurer la pérennité des stocks.

Anecdote de soigneur : arrivés à Nausicaa il y a une quinzaine d’années, les bébés requins-léopards qui mesuraient alors entre 30 et 40 cm ont grandi depuis; certains spécimens atteignent aujourd’hui plus d’1,50 m.
D'autre part, comme tous les squales, les requins léopards disposent d’un 6e sens, l’électroréception qui détecte les champs électriques faibles émis par leurs proies. Au moment du nourrissage, les requins léopards sont très actifs et parfois sautent littéralement hors de l’eau pour s’emparer de leurs proies.

Particularités et capacités à occuper une place dans l’écosystème : les requins léopards donnent naissance à leurs petits dans des eaux peu profondes, parfois à moins d’un mètre de profondeur. 
Par ailleurs, ces animaux sont une proie de choix pour les grands requins blancs de la côte Pacifique de l’Amérique du Nord.

Le requin léopard et l’homme : 
il n’est pas considéré comme dangereux pour l’homme. En fait il mord très rarement et seulement s’il se sent menacé. A l’inverse, sa chair est très prisée ; il est recherché  par les pêcheurs sportifs dans les eaux côtières, que ce soit à la ligne ou en pêche sous-marine. En Californie 50 000 requins léopards sont ainsi prélevés chaque année. Par ailleurs, les requins léopards s’adaptent bien en aquarium public à condition de respecter leur préférence pour des eaux fraîches (15°C).

Pour en savoir plus et sources 

Livres :

G. VAN GREVELYNGHE, A. DIRINGER, B. SERET. Tous les Requins du monde. 300 espèces des mers du globe. Ed. DELACHAUX & NIESTLE, 1999. Coll. Encyclopédies du Naturaliste, p 217
Ref. Nausicaa : B 544.61 VAN

R. et S. COUPE. La Petite encyclopédie des requins. Ed. Bordas, 1993. Coll. Petite Encyclopédie des Animaux
Ref. Nausicaa : B 544 COU (PE2)

J.D. STEVENS. Les Requins. Ed. Bordas, 1987. Coll. Encyclopédie Visuelle
Ref. Nausicaa : B 544 COU (PE2)

M. MACQUITTY. La peur des requins. Ed. GALLIMARD, 2002. Coll. Les Yeux de la Découverte
Ref. Nausicaa : B 544 MAC (PE2)

Sites :

Fishbase :
http://www.fishbase.org/Summary/SpeciesSummary.php?id=2543&lang=french

UICN :
http://www.iucnredlist.org/details/39363/0

FAO  :
http://www.fao.org/fishery/species/2829/en

Pour plus d'informations sur les requins, consultez le blog de NAUSICAA "Les requins"

Spécial Biomimétisme

Les Echos : http://www.lesechos.fr/13/08/2008/LesEchos/20235-044-ECH_natation---le-triomphe-de-la-peau-de-requin.htm#MMRJhX5Xh0epcuJs.99

Futura Sciences : http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-requins-inspirent-combinaisons-natation-inutiles-36741/

Angop : http://www.portalangop.co.ao/angola/fr_fr/noticias/internacional/2013/1/7/Peau-requin-feuille-lotus-quand-les-avions-imitent-monde-vivant,37cd2ea2-5db7-4b43-990a-ad3deb4140db.html

Air Journal http://www.air-journal.fr/2012-12-04-les-sharklets-de-la320-certifies-par-leasa-562174.html

Consoglobe 
http://www.consoglobe.com/le-biomimetisme-naturellement-revolutionnaire-cg/2#5OcPGwoACLkTvquF.99

Hydrolienne : 
http://www.biopowersystems.com/biostream.html

et http://www.asknature.org/product/a3676b91b1431c1727ab8517d1575f5e


En savoir plus sur les requins de Nausicaa :

Consultez notre dossier documentaire "Les requins de Nausicaa".