Poulpe blanc (Eledone cirrhosa) - © Mark THOMASNom commun : poulpe blanc

Nom anglais : Horned octopus, curled octopus  

Nom latin : Eledone cirrhosa

FAMILLE : Octopodidae

Biomimétisme : les tentacules du poulpe ont inspiré un robot-bras articulé pour la chirurgie.

Par ailleurs, une cape rend hommes et objets invisibles aux infrarouges. Voilà ce qu’inspirent les céphalopodes dont les pigments de la peau contiennent une protéine détenant cette propriété. Ce type de cape serait utilisé dans l’armée.

Distribution : Manche, océan Atlantique nord-est, mer Méditerranée

Lieu de vie : il vit sur les fonds meubles;  plus abondant au delà de 75 m de profondeur, il a été signalé jusqu’à  - 770 m.

Alimentation : le poulpe blanc se nourrit principalement de crevettes, de crabes et de homards.

Reproduction : le poulpe blanc est un ovipare qui se reproduit de mars à août. La femelle peut pondre jusqu'à 1 000 oeufs d'environ 8 mm de long chacun.

Taille : en moyenne, il mesure 40 cm de long (15 cm pour la tête) et peut peser jusqu'à 1,2 kg.

Menaces et mesures de protection : pas d’indication sur la liste rouge de l’UICN. 
http://www.iucnredlist.org/apps/redlist/search

Anecdote : contrairement à ce qu'indique son nom, la coloration du poulpe blanc varie du jaunâtre, orange rougeâtre au rouge brunâtre avec taches de couleur rouille selon son humeur ou pour mieux se fondre dans le paysage. En effet, il excelle dans l’art du camouflage: outre sa couleur,  il peut également changer de forme.

Particularités et capacités à occuper une place dans l’écosystème : c
e mollusque nage, ce qui lui permet de bénéficier d’un territoire de chasse plus vaste. En tant que prédateur, le poulpe joue un rôle écologique important.
Par ailleurs, comme tous les Eledones (poulpes du genre Eledone), le poulpe blanc dispose d'une poche d'encre et d'une seule rangée de ventouses sur ses tentacules.

Services rendus à l'homme : les poulpes (ainsi que d’autres céphalopodes tels que les seiches et les calmars) servent de nourriture aux hommes; ils sont à la fois riches en protéines et pauvres en graisses. Le poulpe blanc fait partie des 4 principales espèces pêchées en Europe.

Dans un autre registre, de par leurs facultés qui les rapprochent des vertébrés, les céphalopodes offrent de nombreux sujets d’études aux sciences médicales notamment. Les plus spectaculaires concernent la cérébralisation, le comportement et les capacités d'apprentissage; il en existe d’autres par rapport à l’anesthésie, à leur encre (mélanine pure), aux propriétés venimeuses de certains pour la pharmacologie, etc. 

Par exemple, le système nerveux des céphalopodes est actuellement étudié afin d'en comprendre l’évolution et le développement.
http://www.genoscope.cns.fr/spip/-Sepia-officinalis-.html


Pour en savoir plus et sources

Livres :

Articles :

Sites:

DORIS
http://doris.ffessm.fr/Especes/Poulpe-blanc2

Sealifebase
http://www.sealifebase.org/summary/Eledone-cirrhosa.html
http://www.fao.org/3/a-x0169f/x0169f79.pdf

https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/64842

http://www.larousse.fr/encyclopedie/vie-sauvage/pieuvre_ou_poulpe/184019

http://www.abc.net.au/science/articles/2009/04/15/2543328.htm

Spécial Biomimétisme

Eurekalert : http://www.eurekalert.org/pub_releases/2014-05/cp-hod050714.php

Scientific American : http://www.scientificamerican.com/article/octopus-skin-inspires-clothes-that-double-as-displays/

Museum Toulouse : http://www.museum.toulouse.fr/-/le-biomimetisme-un-concept-une-philosophie-pleine-d-avenir