Napoléon (Cheilinus undulatus) - © Claire BACHIMONTNOM COMMUN 
:
  Napoléon, labre géant

NOM ANGLAIS :  Humphead wrasse

NOM LATIN :  Cheilinus undulatus

FAMILLE : Labridae

Dans l’exposition : le poisson Napoléon est visible dans l’espace "Mer ouverte, observatoire des requins" aux numéros 10 et 11 de l’exposition de Nausicaa.

Distribution : mer Rouge, océan Indien et océan Pacifique tropical ouest.

Lieu de vie : il fréquente les récifs coralliens jusqu'à 100 m de profondeur, de préférence les pentes et tombants externes ; les juvéniles préfèrent vivre dans les coraux branchus des lagons.

Alimentation : le Napoléon se nourrit principalement de mollusques et d'invertébrés à carapace dure qu'il broie grâce à ses puissantes dents. Il ingère également sans problème des proies toxiques tels que des oursins venimeux, les étoiles de mer couronnes d’épines  Acanthaster planci ou les poissons-coffres.

Reproduction : ovipare, il atteint sa maturité sexuelle entre 5 et 7 ans, lorsqu'il mesure environ 50 cm.

Taille : il l'est l'un des plus gros poissons de récif et peut atteindre plus de 2 m de long et peser jusque 200 kg !

Menaces et mesures de protection : le Napoléon est recensé comme espèce en danger (EN) sur la liste rouge de l’UICN. 
http://www.iucnredlist.org/details/4592/0
Il fait également l'objet de régulations voire de suspensions de commerce aux échelles européenne (EU Wildlife Trade Regulations) et mondiale (annexe II de la CITES avec nombreuses spécifications selon les années et les pays).

Anecdote de soigneur : d’abord méfiant vis-à-vis des hommes, le Napoléon peut devenir rapidement curieux ; on le voit ainsi s’approcher à quelques centimètres des plongeurs, que ce soit en aquarium public ou en milieu naturel. Une rencontre toujours impressionnante...

Particularités et capacités à occuper une place dans l’écosystème : 2 particularités concernent la famille des Labridés dont fait partie le napoléon. Ces animaux disposent de lèvres (du latin labrum qui a donné le nom à cette famille) et des dents bien individualisées (molaires et canines).

Par ailleurs, le poisson Napoléon est d’abord femelle, puis se transforme en mâle vers l’âge de 9 ans. On parle d'hermaphrodisme protogyne. Cela désigne un animal qui est successivement femelle puis mâle au cours de sa vie.
Sa bosse frontale se développe avec l'âge, surtout lorsqu’il devient mâle.

Le Napoléon et l’homme : cette espèce en danger, sensible aux trafics illégaux, fait l'objet de mesures de préservation et de régulation de plus en plus poussées ces dernières années. 

Pour en savoir plus et sources


Livres :

E. LIESKE, R.F. MYERS. Adapt. Y BOUCHON-NAVARO. Guide des poissons des récifs coralliens. Ed. DELACHAUX & NIESTLE, 2005, repère 92.1

Dr. J.R. PAXTON, Dr W.N. ESCHMEYER. Les Poissons. Ed. BORDAS, 1994. Coll. Encyclopédie des Animaux, p 213

S. WEINBERG. Découvrir l’océan Pacifique tropical. Ed. NATHAN, 2004. Coll. Guides Nature, p 374

R. KUITER. Labres et girelles. Ed. ULMER, 2002, p 3, 61 

Sites:

IUCN  
http://www.iucnredlist.org/details/177972/0

UICN/Traffic
http://static1.1.sqspcdn.com/static/f/157301/27249419/1474036019487/Humphead-Wrasse-Hong-Kong-trade.pdf?token=eb2CUHhr%2FqFNRu%2FPkrgpdPxtIEs%3D

Téléchargez Acrobat Reader

Vous pouvez consulter les documents PDF avec Acrobat Reader, cliquez ici ou sur le logo pour le télécharger gratuitement.


CITES
https://www.speciesplus.net/#/taxon_concepts/10242/legal

Fishbase
http://www.fishbase.org/summary/Cheilinus-undulatus.html

DORIS
HUET Sylvie, ADER Denis in : DORIS, 06/08/2016 : Cheilinus undulatus RÜPPEL, 1835,
http://doris.ffessm.fr/ref/specie/975