Nouveaux gradins pour la réserve californienne de NausicaaDepuis juillet 2013, les visiteurs de Nausicaa peuvent découvrir un espace sur la biodiversité et les aires marines protégées. Nouvelle muséographie et nouveau décor afin de profiter de nouveaux aménagements pour un plus grand confort de visite et de découverte des six lions de mer de Nausicaa : 600 places assises sont désormais disponibles dans des gradins couverts installés en surplomb du bassin d’un million de litres d’eau de mer.
Le public peut ainsi découvrir ou redécouvrir cette réserve californienne et mieux comprendre l’importance de ces zones protégées, qui jouent un rôle essentiel dans l’équilibre marin et dans la préservation de la biodiversité. Nausicaa évoque notamment la création du Parc Marin de la Côte d’Opale.

Nouveau décor pour la réserve californienne

Début 2013, Nausicaa a totalement repensé l’espace consacré aux lions de mer. Désormais les visiteurs du Centre pénètrent dans l’univers des parcs marins et des grands espaces sauvages.

Les visiteurs découvrent les lions de mer en s’engouffrant dans un tunnel de verre suspendu dans un million de litres d’eau. Les lions de mer passent tantôt à leurs côtés, tantôt sous leurs pieds, leur donnant l’impression de marcher dans l’Océan. La sensation est unique !
Ensuite s’amorce la découverte des réserves. La création de parcs naturels et de réserves en mer et le long du littoral a un objectif essentiel : conserver le milieu naturel en bonne santé et préserver durablement les ressources marines dont dépendent de nombreuses activités humaines.
Puis, les visiteurs observent les lions de mer depuis la surface de l’eau, se retrouvant alors dans un décor californien de falaises et de maisons en bois.
La Réserve Californienne de Nausicaa compte six lions de mer de Californie, une espèce longtemps chassée par l’Homme. Sur la côte ouest américaine, les lions de mer de Californie étaient menacés. Pour les protéger, les îles du Détroit ont été classées "parc national". Une atmosphère reconstituée à Nausicaa. Les lions de mer de Nausicaa nagent dans un bassin de 1 000 000 de litres d’eau !

Phoque gris (Halichoerus grypus)Après la Réserve Californienne, les visiteurs arrivent dans un lieu ludique et pédagogique peuplé de sculptures grandeur nature de pinnipèdes. Ici un phoque... dans l’embouchure de l’Authie, à Berck-sur-mer, la mer se retire lentement, laissant apparaître de longues langues de sable. Remontant le courant, des phoques gris et veaux marins viennent se reposer le temps de la marée basse... Là un éléphant de mer... nous voici arrivés dans l’archipel de Kerguelen, situé à quelques 2 000 km des côtes antarctiques. Sur la plage de sable noir basaltique, un énorme éléphant de mer se dresse soudain, montrant sa puissante stature... Enfin, un lion de mer d’Afrique du Sud vient de jaillir hors des eaux tumultueuses de l’océan Atlantique. Ses congénères aboient à son approche avant de lui laisser une petite place sur un rocher...

La biodiversité : toile de la vieL’espace se termine en beauté par l’évocation de la biodiversité : toile de la vie. Il y a 3,5 milliards d’années, les premières cellules vivantes sont apparues dans la mer... c’est le début de l’incroyable aventure de la vie. Les microorganismes, le plancton et des animaux complexes ont évolué dans la mer. Née dans l’eau, la vie a pu conquérir au fil du temps les airs... et la terre... La faune et la flore se sont diversifiées, complexifiées et ont colonisé la terre ferme, transformant l’environnement au gré du temps. Les végétaux produisent de l’oxygène, recyclent l’eau et sont à la base des chaînes alimentaires. A leur mort, les êtres vivants sont reminéralisés par les bactéries. C’est le grand cycle de la vie...

La Communauté d’Agglomération du Boulonnais et Nausicaa ont réalisé ces nouveaux aménagements pour un plus grand confort de visite et de découverte des six lions de mer de Nausicaa : 600 places assises sont désormais disponibles dans des gradins couverts installés en surplomb du bassin d’un million de litres d’eau de mer.

Le training médical des lions de mer : un travail à la pointe

Entraînement des lions de mer de Californie (Zalophus californianus) de Nausicaa A Nausicaa, les lions de mer sont habitués à la présence de l’homme. En effet, des séances de training médical sont organisées chaque jour afin de faciliter les auscultations et soins donnés aux animaux.
Nausicaa est à la pointe au niveau mondial pour l’entraînement médical et a reçu différentes récompenses pour ce travail lors de conférences internationales, notamment pour la présentation de l'entraînement volontaire à l'endoscopie.
D’autres sessions de travail consistent à montrer leur aptitude à chasser et à échapper à leur grand prédateur : le requin blanc.
Ce travail est expliqué aux visiteurs lors des animations quotidiennes.

 

Le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale a été créé le 11 décembre 2012.
o Une superficie de 2 300 km²
o 118 km de côtes
o Un véritable carrefour biologique situé à la rencontre de deux mers et alimenté par sept fleuves
o Une grande diversité de milieux naturels : plages balayées par de grandes marées, vasières, hauts-fonds rocheux, bancs de sables sous-marins, dunes... 
o Des côtes longées par un fleuve marin côtier : cette masse d’eau dessalée dérivant vers le nord et alimentée par le panache de la Seine et des sept estuaires contribue à la qualité de l'eau marine
o 200 espèces animales et végétales dont certaines sont menacées : 16 espèces de mammifères marins, 69 espèces d’oiseaux marins, 90 espèces de poissons, 37 espèces de végétaux.
o Des enjeux économiques et sociaux importants liés à des activités maritimes telles que la pêche, le tourisme, les activités portuaires, le trafic maritime, les loisirs, la valorisation du patrimoine maritime...